Bénédiction des maisons avec l’archiprêtre Louis Vincenti en 1974

Cette tradition, appelée selon les endroits spregiata ou biniditu, au cours de laquelle un prêtre bénit la maison de l’extérieur et de l’intérieur, avait été un peu abandonnée mais elle connaît un nouvel essor ces dernières années.

Une tradition qui remonte à Jésus-Christ.
L’idée de bénir la maison remonte au Christ Lui-même, lorsqu’Il donna instruction à ses premiers disciples de dire en entrant dans une maison : « Paix à cette maison! S’il se trouve là un homme pacifique, la paix de votre souhait reposera sur lui; sinon, elle vous reviendra » (Luc 10,5).

Il s’agit de libérer le lieu de tout mal et demander la protection divine.
De plus, si quelque grand mal y a été commis au cours de l’histoire de la maison que vous habitez (sorcellerie, divination et tarots, spiritisme, voire meurtre, avortement, etc), alors il est important de faire bénir la maison.

Envoyer le commentaire

Champs obligatoire à remplir

*

code