Le basket ball

Les Origines

Le basket-ball a été inventé en 1891 par James Naismith, un professeur d’éducation physique canadien du collège de Springfield dans l’État du Massachusetts (États-Unis). Il cherchait à occuper ses étudiants entre les saisons de football et de base-ball, pendant l’hiver, au cours duquel la pratique du sport en extérieur était difficile. Naismith souhaitait également leur trouver une activité où les contacts physiques soient restreints, afin d’éviter les risques de blessure. Un jour, il reprit l’idée d’un ancien jeu de balle maya et plaça deux caisses de pêche sur les rampes du gymnase. Le but de ses étudiants était de faire pénétrer un ballon dans ces caisses en bois pour marquer un but. Les caisses étant en hauteur, ce jeu nécessitait autant d’adresse que de force brute. Naismith établit rapidement 13 règles pour rendre ce jeu praticable. Ce sport fut baptisé Basket-ball, ce qui signifie littéralement en anglais : « ballon panier ». Le tout premier match de l’histoire eut lieu le 21 décembre 1891 et se termina sur le score de 1 à 0. La même année, le jeu fut adapté pour être joué par des femmes.  Au début de son histoire, le basket était surtout porté sur le jeu offensif et la défense était reléguée au second plan. La défense était l’aspect passif du basket où on attendait l’échec de l’adversaire.

Histoire du basket-ball

Les raisons qui poussèrent James NAISMITH à inventer le basket-ball découlaient à la fois de ses principes religieux et de la difficulté d’être un éducateur. James NAISMITH était un fervent partisan de la divise : « un esprit sain dans un corps sain ». James NAISMITH travailla de nombreux mois sur un projet susceptible d’intéresser les élèves les plus indisciplinés. Les enjeux étaient nombreux. Ainsi, il fallait trouver un jeu motivant qui deviendrait un sport jouable en hiver dans un gymnase et qui prendrait place entre la saison de football américain et celle du baseball. Il tenta d’adapter le football (soccer), le football américain et le jeu de crosse aux dimensions d’une salle de sport mais décida d’analyser les qualités qu’il attendait d’un sport en salle.

Après bien des tâtonnements et des essais de toutes sortes, il instaura 5 principes fondamentaux :

1. On joue uniquement avec les mains sans pouvoir dissimuler le ballon qui doit être gros et léger.

2. Il est interdit de courir avec la balle en raison de l’exiguïté des gymnases et du contrôle de soi recherché.

3. Les contacts chocs sont interdits.

4. Tout joueur peut obtenir la balle à n’importe quel moment.

5. Le but est horizontal et élevé.

Le 21 décembre 1891, James NAISMITH placarda les 13 règles du jeu et cloua 2 paniers à fruits sur les balcons du gymnase du collège de Springfield. Le 15 janvier 1892, les 13 règles originelles du jeu furent publiées dans « LeTriangle », bulletin de l’YMCA de Springfield. Le premier match officiel eut lieu le 20 janvier 1892 à Springfield. James NAISMITH atteignait son objectif : créer un sport pour tous où l’adresse l’emporte sur la force, la rapidité sur la puissance. Le 11 mars 1892 vit la première démonstration officielle d’un nouveau sport baptisé basket-ball (le panier et la balle). Le basket-ball se répandit rapidement aux Etats-Unis grâce au mouvement YMCA à travers les lycées, les collèges et les universités. Il fut introduit en Europe en 1892 par le Professeur RIDEOUT. En 1893, le ballon de football (soccer) utilisé jusqu’alors est abandonné au profit d’un ballon spécialement conçu. En 1894, l’introduction du panneau allait empêcher toute intervention manuelle ou autre des spectateurs sur la trajectoire de la balle. En 1909, le premier match international se déroula à Saint-Pétersbourg entre le Russian Mayak Sports Club et une sélection de l’YMCA. La Fédération International de Basket-ball vit le jour en 1932. La règle des 3 secondes et celle des 10 secondes (temps imparti à l’équipe attaquante pour passer la ligne médiane) furent introduites en 1933. En 1934, le premier tournoi de basket-ball fut organisé au Madison Square Garden devant 17 000 spectateurs. En 1936 fut supprimé l’entre-deux au milieu du terrain après chaque panier marqué et le basket-ball fit son apparition aux Jeux Olympiques de Berlin. Le 20 février 1940 eut lieu la première retransmission télévisée d’un match. En 1950, à Buenos Aires, se déroula le premier championnat du monde masculin (remporté par l’Argentine).

 

L’inter Cortenais Basket:

Le club a été fondé en 1971 et est sous la présidence de Jean-François Filippi.

Les règles du jeu

Le basket ball se joue selon 3 règles fondamentales: Pas de contact physique, pas plus de 2 pas avec le ballon sans dribbler et interdiction de dribbler une fois le dribble arrêté.

Règles principales

Mouvement

Un joueur ne doit faire progresser le jeu que dans les limites suivantes:

  • Un joueur qui est immobile quand il reçoit le ballon peut faire un mouvement de pivot sur l’un ou l’autre pied.
  • Un joueur qui est en mouvement quand il reçoit le ballon a le droit d’effectuer 2 pas avant de s’arrêter, de passer le ballon ou bien de tirer en course.

Dribble irrégulier Il est interdit de dribbler à 2 mains. Une fois le dribble arrêté il est interdit de reprendre le dribble, il faut alors passer, pivoter ou tirer.

3 Secondes : Un joueur ne doit pas rester dans la zone réservée de l’équipe adverse pendant plus de 3 secondes à moins qu’il n’effectue un tir. La zone réservée occupe la partie de la raquette depuis la ligne de fond jusqu’à la ligne de lancer-franc.

5 Secondes : Pour effectuer une remise en jeu le joueur dispose de 5 secondes pour passer à un partenaire démarqué.

8 Secondes : Une équipe dispose de 8 secondes pour franchir la ligne médiane après une remise en jeu dans le demi-terrain opposé.

24 Secondes : Une équipe dispose de 24 secondes pour tenter un shoot.

Retour en zone : Une fois la ligne médiane franchie, le ballon ne peut repasser dans la zone arrière.

Entre-deux : L’entre-deux a lieu non seulement au début de chaque mi-temps et de chaque prolongation mais aussi en cas de prise de balle par 2 adversaires simultanément pendant 3 secondes. L’arbitre siffle alors un entre-deux qui permet de départager les 2 équipes.

 

Basket 1983 

 

Envoyer le commentaire

Champs obligatoire à remplir