Francette De Nobili : fabrication des crucette

Une tradition parmi les plus vivantes en Corse. Les fêtes religieuses suscitent moins de dévotion qu’autrefois. Pâques est une période de l’année qui trouve encore  à peu près ses marques en corse. Bien entendu, lorsque les vacances scolaires  correspondent  à la semaine pascale, les fêtes sont plus belles car la foule contribue à leur succès et leur impact. Pâques commémore la Passion du Christ. C’est un temps fort de l’église catholique. Le jeun et le deuil précèdent tristement la joie de la résurrection. Pâques s’étale sur plusieurs jours et nécessite toute la  mobilisation de  toutes les énergies.

De nos jours, il est remarquable de réaliser que cette semaine pascale a un peu perdu de sa grandeur et de la ferveur qu’elle suscite. Pour beaucoup c’est le dimanche des rameaux  qui entame concrètement  le cycle pascal. En corse les jours qui précèdent,  on verra des étals de palmes tressées en forme de croix que l’on nomme les crucettes, en forme de poissons, d’étoiles ou d’animaux. Les rameaux tels qu’ils existent en corse sont des traditions méditerranéennes, et inhabituelles dans le reste de la France.

Dans certains villages, de véritables sculptures de palmes occupent les habitants, pendant des jours et des jours réunissant comme autrefois, les membres de la communauté. Puis le dimanche des rameaux  chacun se rend à l’église  avec de gros bouquets de branches d’olivier et de palmes tressées pour les faire bénir. Les églises  se transforment en jardin, lorsque tous les fidèles lèvent leurs rameaux pour les faire bénir. On ne les fait pas bénir que pour soi, on les offre  à la famille aux amis.

Car les crucette comme les rameaux d’olivier sont placés dans les maisons comme porte bonheur, sous la protection de Dieu.

Envoyer le commentaire

Champs obligatoire à remplir