Corte en carte postale

Le Séminaire

La Restonica

Vue de Corte

Vue générale

Ancienne maison Fabiani

La Citadelle

Corte et le Mont Rotondo

Coin de Corte

Pont de Corte

Intérieur de l’église

Le Monte Rotondo

Le Monte Rotondo est un sommet s’élevant à 2 622 m d’altitude. Il est le point culminant du deuxième plus haut massif de Corse, après celui du Monte Cinto.

Il a longtemps été considéré comme le point culminant de l’île et on lui attribuait alors une altitude de 2 746 mètres d’altitude. Il n’a été détrôné sur les tablettes par le monte Cinto que depuis un siècle environ. En 1802, André François Miot, conseiller d’État nommé en Corse par Bonaparte a été le premier à faire l’ascension « touristique » du sommet. Avec deux autres sommets corses, le monte Cinto et le monte stello, le monte Rotondo  a servi à la jonction géodésique entre la Corse et la France continentale réalisée par Paul Helbronner en 1925. La mise en place d’installations telles que l’abri ont permis au sommet d’être occupé durant 14 jours.