Pierre CANGIONI, Dominique COLONNA et Raymond KOPA

Pierre CANGIONI Dominique COLONNA Raymond KOPA

Pierre Cangioni est un journaliste sportif français né le 29 juillet 1939 à Paris mais originaire de Bocognano. De formation universitaire, il est le créateur et premier présentateur de l’émission hebdomadaire Téléfoot. En 2012, il reçoit le Prix de la carrière décerné par l’association des écrivains sportifs. Le Prix de la carrière récompense une femme ou un homme qui, tout au long de sa carrière, par ses écrits ou par ses travaux, a apporté une contribution importante au sport, à sa diffusion et son retentissement.

Dominique Colonna, né le 4 septembre 1928 (87 ans) à Corte, est un footballeur puis entraîneur français. Il joue au poste de gardien de but de la fin des années 1940 au début des années 1960. Il remporte quatre titres de champion de France, le premier en 1956, sous les couleurs niçoises, les trois autres en 1958, 1960 et 1962 avec Reims, il gagne également avec les Rémois la coupe de France en 1958. Il est également finaliste de la coupe des clubs champions européens en 1959 avec Reims. En équipe de France, il est sélectionné à treize reprises et participe à la Coupe du monde 1958 où la France termine troisième.

Raymond Kopaszewski, dit Raymond Kopa, né le 13 octobre 1931 à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais) et mort le 3 mars 2017 (à 85 ans) à Angers (Maine-et-Loire), est un footballeur international français qui évolue principalement au poste de milieu offensif du début des années 1950 jusqu’à la fin des années 1960. En équipe de France, Raymond Kopa joue 45 matchs et inscrit 18 buts entre 1952 et 1962. Il participe à la Coupe du monde 1954, puis celle de 1958 lors de laquelle la France termine troisième. À six reprises, il est capitaine de l’équipe nationale. Meilleur joueur de la Coupe du monde 1958, il est considéré comme étant un des meilleurs joueurs français de l’histoire du football. Raymond Kopa est également élu Ballon d’or cette année-là. Il est le troisième joueur et le premier Français à recevoir cette distinction. Il utilise son image et son nom pour réussir sa reconversion professionnelle. À la tête du groupe Kopa, il devient homme d’affaires et le reste jusqu’à sa retraite en 1991. Consultant médiatique épisodiquement, le « Napoléon du football » passe la fin de sa vie entre la Corse et Angers.

 

Envoyer le commentaire

Champs obligatoire à remplir