Pierre Messmer et Jacques Chirac autour de Michel Pierucci pour l’université en 1974

Jacques Chirac est né le 29 novembre 1932 à Paris.

Il est le fondateur de deux mouvements politique comme le RPR et ensuite de l’UMP. Ce dernier sera à plusieurs reprises député  de la Corrèze et maire de Paris de 1977 à 1995. Il occupera la fonction de premier ministre sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing de 1974 à 1976. Lorsque Mitterrand sera Président en 1981, Jacques Chirac devient le premier chef du gouvernement d’une cohabitation en 1986.

Il sera Président de la République de 1995 à 2007

Pierre Messmer qui est Premier ministre et Jacques Chirac Ministre de l’intérieur, viennent à Corté le 26 Mars 1974.

Pierre Messmer et Mr Pierucci à la Mairie de Corté en 1974

Pierre Messmer, né le 20 mars 1916 à Vincennes (Seine) et mort le 29 août 2007 à Paris, est un homme politique français.

Engagé dans les Forces Françaises Libres (FFL), il est après-guerre, administrateur colonial. Ministre des Armées du général De Gaulle de 1960 à 1969, il est nommé Ministre d’Etat, chargé des Départements et territoires d’Outre-Mer en 1971..

Pierre Messmer occupe le poste de Premier ministre du 5 juillet 1972 au 27 mai 1974, sous la présidence de Georges Pompidou et celle par intérim d’Alain Poher. Il est également maire de Sarrebourg de 1971 à 1989 et président du conseil général de Lorraine de 1978 à 1979. 

Chancelier de l’ordre de la Libération et chancelier honoraire de l’Institut de France, il est membre de l’Académie Française de 1999 à sa mort.

Suite à la mort de Georges Pompidou, le 2 avril 1974, Alain Poher, président du Sénat, assure pour la seconde fois les fonctions de président de la République par intérim. Pierre Messmer expédie dès lors les affaires courantes et se déclare prêt à se présenter à l’élection présidentielle anticipée, à la condition que Jacques Chaban-Delmas, Valéry Giscard d’Estaing et Edgar Faure  acceptent de se retirer. Ce dernier, à qui les sondages ne laissent guère d’espoir, consent à s’effacer sans conditions. Giscard d’Estaing a l’habileté d’accepter dans la mesure où Chaban-Delmas en fera autant ; mais ce dernier maintient sa candidature. Le Premier ministre renonce le soir-même, le 9 avril 1974, et apporte quelques jours plus tard son soutien à la candidature de Jacques Chaban-Delmas, en précisant agir « par discipline ».

Pierre Messmer est député de la Moselle de 1978 à 1988 et député européen de 1979 à 1984. En 1985, il dépose une proposition de loi tendant rétablir la peine de mort pour certains crimes. Lors de la première cohabitation, de 1986 à 1988, il est président du groupe RPR à l’Assemblée nationale. Élu maire de Sarrebourg en 1971, il conserve ce mandat jusqu’en 1989.